Inspirations

Trouver son Ikigaï

Il y a bien un an maintenant nous avions découvert ce concept d’Ikigaï et un livre sur ce sujet vient de sortir aux éditions First, ça nous a donné envie de vous en dire davantage !

Iki quoi ?
L’ikigaï, c’est « la raison de se lever le matin » pour les habitants d’Okinawa au Japon qui sont célèbres pour leur longévité, leur bonne santé et leur joie de vivre.
C’est la jonction entre ce qu’on aime faire, ce que l’on sait faire, ce qui est utile au monde et qui nous permette de gagner notre vie.
Nous concernant, nous avons la sensation de nous approcher de plus en plus de notre Ikigaï et c’est vraiment agréable de sentir que petit à petit, on trouve notre réelle place sur Terre, la raison de notre venue.

IMG_7245

Comment ce livre peut nous aider à trouver notre Ikigaï ?
Nous ne l’avons pas encore lu donc nous ne pourrons pas vous donner nos impressions, mais nous pouvons quand même partager avec vous ce que nous en savons et pourquoi nous pensons qu’il s’agit d’une lecture intéressante !
Selon le site Lisez.com, cet ouvrage nous permet de nous poser les bonnes questions :
– Qu’est-ce qui nous rend curieux ?
– Qu’est-ce qui nous rend jaloux ?
– Quelle est notre zone de brillance ?
– Quel est notre style ?
– Quelles activités nous ressourcent ?
Un voyage au cœur de nous-même, émaillé d’histoires, de pistes pratiques et de propositions d’actions simples et concrètes.
Le livre est également nourri d’interviews de personnes ayant trouvé leur ikigaï et qui nous offrent le récit de leurs parcours et leurs plus précieux conseils pour trouver ce qui nous rend heureux de nous lever chaque matin.

IMG_7244
On a piqué la magnifique photo sur le compte Instagram des éditions First, mais c’est pour la bonne cause : si vous êtes intéressés pour aller plus loin, on vous met le lien ici pour acheter le livre !

Où en sommes-nous sur notre recherche d’Ikigaï ?
Ceux qui nous connaissent personnellement pourraient en témoigner, nous avons beaucoup cherché !

D’un bac scientifique à une licence d’arts plastiques pour finir professeure des écoles en pleine remise en question et adepte du yoga, de la méditation, de la vie en pleine nature, des relations heureuses et du slow living pour ma part…

De la faculté de géographie à photographe en passant par sauveteur en mer, directeur de centres de loisirs pour finir professeur de Ginastica Natural, avec la ferme intention de passer le plus de temps possible en contact avec les arbres et la Terre pour se nourrir de manière autonome et saine pour Emmanuel…

Nous avons déjà expérimenté pas mal de choses à la recherche de notre véritable essence.

L’arrivée de Naturappiness (Nature et Happiness) vient ancrer un mode de vie qui nous parle et que nous prenons plaisir à partager.
Donc, un blog avec des Inspirations comme cet article, des recettes et des voyages pour donner envie de passer du temps à se faire du bien.
Des cours et stages invitant à prendre soin de son corps (par la Ginastica, la respiration, la danse, les marches en forêt, les créations végétales, le chant de mantras, la danse des chakras etc…)

Comme vous le savez, nous avons envie d’avoir un bébé, mais nous avons surtout envie de lui offrir à lui et aux autres enfants un monde de paix, d’espoir et de joie (et puis à nous aussi d’ailleurs !)
Actuellement dans l’éducation nationale tous les deux, nous sentons que nous ne pouvons pas être librement qui nous sommes et que nous avons comme tâche de contraindre ces magnifiques personnes aux programmes, aux règles imposées, aux horaires et c’est donc bien pour cela que nous sentions l’urgence de mettre notre énergie ailleurs.
Naturappiness vient donc comme une magnifique porte de sortie ou plutôt d’entrée vers toutes les belles choses qui nous attendent, mais nous nous sentions tristes d’abandonner la partie « éducation ».

De nombreuses lectures, films, vidéos, discussions nous ont permis de découvrir des méthodes d’apprentissage beaucoup plus respectueuses mais aussi et surtout, permettant à chacun de trouver son Ikigaï…
On vous parle là du unschooling où chaque enfant est libre d’explorer pleinement qui il est, ce qu’il aime, et sans limite de temps.
Le film Etre et Devenir de Clara Bellar est magnifique et nous ne pouvons que vous encourager à le voir !

Imaginez si chacun avait eu cette chance de s’explorer librement, si chacun vivait aujourd’hui de sa passion quelle qu’elle soit, si nous étions tous libres d’utiliser notre temps à ce qui nous est essentiel…
Pour revenir aux apprentissages en eux-mêmes, je ne peux qu’observer à quel point nous nous impliquons, nous nous renseignons, nous nous investissons quand il s’agit d’un sujet qui nous est cher.
Et cela vaut à tout âge de la vie…

Alors pourquoi perdre son temps à faire ce qui ne nous inspire pas ?
Pourquoi perdre son temps à rester assis quand on a besoin et envie de bouger ?
Pourquoi être gêné par des sujets qui ne nous portent pas et qui nous empêchent de devenir experts dans ce qui nous motive ?

Pourquoi ne pas continuer à évoluer et à apprendre naturellement et dans la joie ?
NATURA + HAPPINESS, on y est ! Ahahaha
Les tous petits apprennent bien à marcher, parler, manger (et c’est loin d’être les apprentissages les plus simples) sans qu’un professeur ou quiconque vienne les obliger ou les noter… Alors pourquoi à 3 ans cela devrait-il changer ?
Pourquoi ne pas faire confiance en l’Humain et en son besoin d’évolution ?

 » Les leçons qu’on fait entrer de force dans l’âme n’y demeurent point. […]
N’use pas de violence dans l’éducation des enfants, mais fais en sorte qu’ils s’instruisent en jouant
. »

Aussi actuel que cette citation puisse paraître, c’est de Platon !
Tout ça n’est pas si novateur que ça finalement !

Et d’ailleurs au sujet du jeu, je ne peux que vous conseiller le livre JOUER d’André Stern (qui n’est jamais allé à l’école et qui s’en porte très bien).IMG_4592.JPG

Notre Ikigaï aujourd’hui, ce serait donc ça :
Vivre nos passions, inspirer d’autres à faire de même, permettre à notre enfant de trouver les siennes.
Habiter un lieu où nous puissions récolter les œufs de nos poules, faire pousser nos propres légumes et cueillir nos fruits sans produits chimiques nocifs.
Que ce lieu soit partagé pour permettre des échanges joyeux et enrichissants, mais aussi garder la liberté de pouvoir explorer le reste du monde quelques semaines sans mettre en péril ce magnifique équilibre (car il y aurait toujours quelqu’un sur place).
Nous aimerions qu’il y ait un espace dédié au bien-être du corps pour nos cours certes mais que nous puissions ouvrir à d’autres disciplines également.
Et aussi continuer notre accompagnement de l’humain enfant, avec notre futur enfant bien évidemment mais pas seulement.
C’est pourquoi nous pensons nous rendre disponibles une fois par semaine dans une école alternative dans laquelle nous puissions proposer nos activités mais aussi simplement notre présence en soutien aux explorations variées des enfants.
Nous aimerions que ce créneau soit proposé en périscolaire pour permettre également aux parents un système de « garderie » dans le même esprit que ce que leurs enfants vivent durant la journée à l’école.
Nous voyons également en cela la possibilité d’accueillir également des enfants venus de l’extérieur de l’école, par exemple du système classique, pour leur proposer quelque chose d’un peu différent tout en restant dans l’éducation traditionnelle et parfois rassurante pour les parents.

En plus de cela, la création de notre logo m’a redonné l’envie et le projet de me former à la technique du tatouage.
J’imagine très bien un espace tout cocon dans un écrin de verdure où les personnes se sentent bien, en confiance et me confient leur projet d’encrage positif et bienveillant…
Je vous parle de tout cela quand ça aura avancé !

Et surtout merci à la vie pour toutes les opportunités qui s’offrent à nous afin que nous puissions œuvrer au mieux sur cette Terre !

Anaïs&Manu_27_WEB
Nous vous souhaitons à tous de trouver votre Ikigaï ! ♥

2 réflexions au sujet de “Trouver son Ikigaï”

  1. Je suis exactement dans le même cheminement, je suis prof des écoles aussi (dans le spécialisé ) et nous voulons nous installer en Dordogne (ou pas loin) avec nos enfants (chacun aurait son logement indépendant à terme tout en préservant une solidarité familiale), je n’ai pas envie non plus de ne plus enseigner mais je ne me retrouve plus dans le système actuel… votre projet est très inspirant, c’est génial !!

    J'aime

    1. Bonjour Bénédicte !
      Nous sommes ravis de savoir que vous avez pour projet de vous installer en Dordogne (ou pas loin) !
      On adore votre projet de solidarité familiale ! C’est marrant parce-que c’est justement ce qui est dans l’air en ce moment avec ma mère qui a envie d’ouvrir un gite dans le coin avec l’idée que nous puissions être sur les lieux également tout en gardant chacun notre indépendance (pratique pour les départs en vacances, il y a toujours quelqu’un pour s’occuper des animaux, du jardin etc… et puis super agréable de pouvoir se voir comme on en a envie !)
      Pour ce qui est de l’enseignement, nous pensons nous rendre disponibles pour les enfants mais de toute évidence, la création et la gestion d’une école en plus de notre projet de stages, de blog, de vie familiale et de SLOW LIFE nous semble trop lourd à porter.
      Nous verrons où la vie nous menera !
      Pour le moment nous sommes à la recherche d’une maison mais c’est vraiment très loin d’être évident pour nous.
      Justement peut-être parce-que de belles choses nous attendent quelque part et qu’il est trop tôt encore pour s’enraciner…
      En tous cas, ça nous fait très plaisir que vous trouviez notre projet inspirant, c’est vraiment le but ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s