Inspirations

Le tatouage

Le tatouage est de plus en plus courant mais il a encore parfois la vie dure.
Peur d’être mal vus, peur du jugement de l’autre, peur de l’image sombre et négative que certains continuent à lier à cette pratique artistique, peur de l’aspect courant de mode qui finira par passer…
Bref que des peurs alors qu’au fond, nous concernant (et concernant toutes les personnes tatouées que nous connaissons), il n’y a que de belles intentions !
Pour nous, le tatouage, c’est ancrer (encrer) en soi de belles choses, comme des petits rappels que l’on souhaite porter avec nous.
C’est aussi oser rayonner pleinement l’intérieur de son être en le rendant visible par les tatouages extérieurs, c’est s’affirmer, s’accueillir, se respecter dans son authenticité !

 

Le tatouage, ça vient d’où ?

A l’origine, le tatouage venait comme une protection divine et spirituelle concrétisée par les dessins encrés sur la peau.
Sak Yant (qui veut dire « tatouer » et « prière« ) désigne ces tatouages « magiques » réalisés depuis quelque deux mille ans en Thaïlande, au Cambodge, au Laos et au Vietnam.
Les chamans ou professeurs-moines habilités à les réaliser utilisaient alors des tiges de bambou pour représenter des animaux protecteurs ou encore quelques lignes écrites en pali, la langue du plus ancien texte de référence sur le bouddhisme.
Un article sur le tatouage sacré en Thaïlande a d’ailleurs été écrit dans le Happinez de janvier-février 2016 si vous pouvez encore vous le procurer !IMG_1352

IMG_1350

IMG_1351

apercu-tatouages.jpg
Exemples de sak yant

On retrouve également ces tatouages ancestraux en Polynésie.
Il ne s’agit plus de dessins figuratifs ou de phrases mais de motifs géométriques liés à des significations spécifiques (les triangles larges sont des dents de requins, les petits sont des dents de baleine, le motif d’écaille de tortue symbolise l’abondance et la santé…)

Dans de nombreuses parties du monde, le tatouage avait une autre utilité, il permettait à chaque individu de marquer sa tribu d’appartenance, son clan ou encore son statut social afin de se démarquer des autres.
Cette pratique était répandue dans le monde entier, aussi bien chez les Celtes, que chez les Romains, les Grecs, mais aussi dans les civilisations plus lointaines comme dans les pays arabes, en Océanie, en Asie ou chez les Indiens d’Amérique.

The-Other_home-of-subcultures_style-documentary_Kalinga_tattoo-women_Jake-Verzosa_01.jpg

Du côté des Marquisiens, les garçons recevaient leur premier tatouage lors de leur rituel de passage à l’âge adulte et poursuivaient leur encrage pendant toute leur vie.
On estime que cette culture a participé à l’apparition des tatouages chez les marins occidentaux au début des années 1770, après le passage dans les îles du capitaine de la marine royale britannique James Cook.

Quand le tatouage est arrivé en Europe avec ces marins, il n’avait pas bonne réputation.
Cette mauvaise image est restée longtemps.
Encore aujourd’hui, certains pensent que les tatoués sont des personnes peu fréquentables, rebelles, instables, mal dans leur peau…
(et c’est possible qu’il y en ai d’ailleurs, comme des non tatoués !)
Cependant, de plus en plus de célébrités se sont montré tatouées et l’image de l’ancien prisonnier un peu répugnant a commencé à disparaître au profit d’un réel mouvement de mode !
Et justement, cette mode a entraîné de nombreux adolescents ou jeunes adultes à se tatouer en série les mêmes motifs jusqu’à ce qu’ils deviennent « has been » et qu’ils le regrettent…
Je crois que ça aussi commence à évoluer et qu’il y a de plus en plus de personnes qui se font tatouer en conscience et choisissent quelque chose qui leur parle vraiment, qui leur ressemble.
En tous cas, nous c’est comme ça qu’on le voit !

En revanche, le tatouage a du être présent de manière bien plus ancestrale avant cet évènement historique en Europe puisque Ötzi, l’homme préhistorique datant de 5 300 ans qui a été retrouvé dans une flaque de glace fondue au cœur des Alpes était tatoué lui aussi ! Incroyable !
La plupart des traces dont des lignes parallèles, souvent représentées par groupe de trois ou quatre.
On se demande si ces tatouages ne sont pas la conséquence de procédés médicaux pour soigner, comme une forme primitive d’acupuncture, cette médecine traditionnelle asiatique pourtant apparue 2000 plus tard !
Les scientifiques ont pu trouver que cet homme souffrait d’arthrose et justement ces marques se trouvent au niveau des articulations !
Bien mystérieux mais tellement intéressant de voir que le tatouage est bien loin d’être seulement un phénomène de mode actuel !

 

Notre vision du tatouage

Manu et moi avons choisi de nous faire tatouer pour encrer (ancrer) en nous des valeurs qui nous sont chères et que nous voulions garder comme ligne de conduite, comme un petit mémo extérieur visible de ce que nous avons de précieux à l’intérieur.
Ils viennent dire qui on est, ce qui est important pour nous.
Nous pensons tout de même qu’ils sont chargés de l’énergie qu’on leur a donné et que cela rayonne !

 

Manu

Manu s’est fait tatouer en 2016, juste après notre mariage.
Il a choisi un des mantras les plus célèbres du bouddhisme:  Om Mani Padme Hum, mantra de la compassion universelle.
Il a choisi d’écrire le premier Om en sanskrit indien et le reste en tibétain, ça vient aussi parler de la richesse des différentes cultures, de tolérance de la différence…
Si vous voulez l’écouter chanté, voilà un lien youtube !

Pour l’emplacement, c’était un peu au hasard, il aimait l’idée de l’avoir à l’intérieur du bras et c’est après qu’il a appris qu’il l’avait placé sans le savoir sur le méridien du cœur en médecine chinoise ! Trop chouette !

IMG_4629On a trouvé un texte du Dalaï Lama qui explique vraiment très bien chaque composante.
On a essayé de faire un résumé le plus synthétique et clair possible…

  • Om est composé de trois lettres A, U et M qui symbolisent le corps, la parole et l’esprit.
    Le bouddhisme invite chaque personne à choisir de rendre son corps pur, dire des paroles pures et avoir un esprit pur.
    C’est donc un choix de chaque instant qu’il est bon de garder en mémoire.
  • MANI signifie « joyau », il invite à rayonner de l’amour, de la compassion.
    Et là où il y a de l’amour, il y a de la pureté.
  • Les deux syllabes PADME signifient lotus et symbolisent la sagesse.
  • La pureté est acquise par la conscience de notre unité indivisible, symbolisée par la syllabe finale HUM. Nos organes sont tous unis, eux-mêmes unis à nos paroles et notre esprit. Et eux-même unis à tous les autres organes, paroles et esprits.
    Nous ne formons qu’un, comme une chaîne où chacun serait un maillon indispensable à l’équilibre du tout.

Les 6 syllabes OM MANI PADME HUM signifient donc qu’en fonction de sa pratique, nous pouvons transformer notre corps, notre parole et notre esprit pour les rendre purs et remplis d’amour car tout est déjà en nous et ne demande qu’à être nourri.
Ce mantra vient aussi répandre ce message à l’Univers entier puisque nous sommes tous unis.

 

Anaïs

J’ai choisi de me faire tatouer peu de temps après Manu, c’était mon cadeau d’anniversaire de mes 25 ans en octobre.
Même si je ne sais pas vraiment à quel âge on devient adulte (si c’est devenir réglée ou  indépendante vis à vis de ses parents, j’étais déjà adulte avant. Si c’est devenir parent, je ne le suis pas encore et d’autres le sont à 16 ans…).
Bref on va dire que c’était mon rite de passage à l’âge adulte quand même !
Déjà sans même parler du dessin, le fait même de me faire tatouer en sachant que ce serait peut-être critiqué ou mal vu fait parti intégrale du processus.
Je suis adulte.
Je fais mes choix.
J’ai confiance en moi.
J’honore mon corps même si il n’est pas exactement comme je l’aurais aimé.

Il est parfait comme il est et je le remercie de me permettre de vivre tout ce que je vis !

J’ai choisi de me faire tatouer deux fleurs.
Deux pivoines.Capture d_écran 2018-05-16 à 15.14.26

  • Bien évidemment les fleurs viennent font écho aux cadeaux que la nature nous offre.
    C’est donc pour moi comme un hommage à toute cette création qui nous permet de respirer, de nous nourrir, nous vêtir, nous loger…
  • Petite on m’a beaucoup appelé petite fleur, la pivoine du haut est donc là pour me représenter.
    Elle est là pour me rappeler que durant toute ma vie, je suis invitée à grandir et à m’épanouir.
    Et puis chaque jour, je vieillis aussi.
    Je rayonne tant que je le peux avec toute la joie qui est possible tout en sachant qu’un jour, je laisserai la place à d’autres fleurs.
    Ça me rappelle aussi de profiter du temps qui nous est offert avec le plus de conscience possible.
  • La pivoine en soutient dessous est là pour représenter les personnes qui me sont chères, les rencontres que j’ai faites, les situations qui m’ont permis d’évoluer, toutes les aides que je reçois.
    Je remercie toutes ces personnes, ces situations d’avoir été là pour me permettre de comprendre, de grandir…
    Cette pivoine vient aussi me rappeler d’avoir confiance que d’autres magnifiques surprises m’attendent, que je ne suis jamais seule.
  • Des pivoines parce-que je les trouve jolies, bien charnues, toutes colorées différemment.
    C’est la fleur associée à l’honneur et au respect en Chine.
    Elle représente aussi le bien-être, la richesse, l’amour et la beauté.
    Plutôt joli programme.


Le deuxième, je l’ai fait peu de temps après.

C’était en février 2017 pendant mon premier voyage à l’étranger avec une amie.
J’avais un peu peur de partir, elle grande voyageuse et moi pas vraiment.
J’étais allée en Inde mais c’était avec Manu et c’était pour voir son père, nous étions donc logés, nourris, attendus etc…
Et ce voyage… C’était magique…
La Thaïlande était vraiment magnifique, on a eu des fous rires, des petites peurs, des petits accidents mais surtout de la liberté, des découvertes, je me suis sentie tellement bien !

Le séjour touchait à sa fin, juste à côté de notre petit bungalow au bord de la plage il y avait le Freeway café…

IMG_2073

IMG_2079

IMG_2037
Freeway café, Ko Phangan, notre coconut coupée par le sosi de Maui

MV5BMjI4MzU5NTExNF5BMl5BanBnXkFtZTgwNzY1MTEwMDI@._V1_SY1000_CR0,0,674,1000_AL_D’ailleurs, parler d’un personnage de Moana nous donne tellement envie de le revoir !
Ce soir, avec Manu on retourne sur cette plage balinaise où nous avons vu ce dessin animé en mangeant une pizza et un milkshake (pas dutout dans nos habitudes alimentaires quand on voyage, mais là on en avait envie, et puis c’était notre voyage de noces, on fait bien ce qu’on veut !)

D’ailleurs, on y voit la culture polynésienne du tatouage: Tui, le père de Moana et grand chef de l’île Motunui tatoué sur l’abdomen et le bras gauche.
Une gigantesque raie manta orne le dos de la grand-mère.
Au début du film, on peut aussi voir un jeune garçon se faisant tatouer pour la première fois avec un maillet.

Je n’avais pas particulièrement prévu de me faire tatouer lors de ce voyage.
J’avais quelques idées qui trainaient dans la galerie photo de mon portable et je m’étais dis que si éventuellement l’occasion se présentait pourquoi pas, mais ce n’était vraiment pas dans le programme.
Sauf que là, alors qu’on buvait tranquillement notre eau de coco, le tatoueur est venu et nous a demandé si on voulait un « bamboo tattoo ».
On regarde son book et puis on se lance !
On a réfléchi un moment avant de savoir ce qu’on allait faire exactement, j’ai inondé Manu de messages qui se demandait ce qui me prenait comme ça d’un coup de nous faire tatouer, perdues sur une île déserte sans connaître les conditions d’hygiène…
Pour rassurer tout le monde, on a quand même demandé au gérant de nos bungalows ce qu’il en pensait (un hollandais expatrié là-bas pour ouvrir son gite) et il a dit que de nombreux touristes se faisaient tatouer ici et que tout se passait toujours hyper bien.
Allez c’est parti !
Le soleil se couchait pendant que le tatoueur dessinait nos pièces et nous on attendait tranquillement en sirotant un cocktail sur la plage…IMG_2099

IMG_2116
J’ai choisi une libellule. Océane une montgolfière (sexy ballon: hashtag private joke).

Le dessin proposé par le tatoueur était juste PARFAIT.
La libellule vole, elle est libre, tout comme je me sentais ce soir là.
Tout était possible, je faisais confiance, ce n’était pas programmé et c’était parfait.
C’est donc pour moi le rappel de me laisser surprendre par la vie, que tout arrive pour le mieux et que je peux écouter mon intuition.
Je sentais ce lieu, je sentais le tatoueur, j’en avais envie et je pouvais me faire confiance (aucune de nous deux n’a eu de réactions ou autre si ça peut vous rassurer).
Cette libellule, c’est bien évidemment aussi ce voyage en Thaïlande et mon amitié avec Océane…IMG_2112

IMG_2144

IMG_2211

Le lendemain, nous devions partir de Ko Phangan et qui est-ce-que nous avons croisé ?

IMG_2247
Qu’est ce que j’aime sa moto NO WAR !
IMG_2348
Et voilà, je suis repartie de Thaïlande avec ma petite libellule, mon petit grain de folie, mon intuition que je peux écouter…

En rentrant, j’ai regardé dans mon dictionnaire du tatouage si il y avait une signification pour la libellule (c’est mieux de le faire avant, mais là c’était pas vraiment prémédité…).

IMG_1343
Dictionnaire expliquant l’histoire et les significations de 200 motifs, qu’il est bon de connaître avant de les inscrire sur sa peau !

Si ça vous intéresse, cliquez sur ce lien pour le trouver en vente sur internet.

Pour les amérindiens, la libellule était un animal guérisseur associé à la médecine et à la transformation.
Souvent, au cours des rituels de guérison, les guérisseurs invoquaient l’aide des libellules.
On retrouve la libellule dans de nombreuses mythologies, où elle symbolise souvent le changement ou la transformation.
Elle peut également évoquer l’eau.
Dans le Japon médiéval, le samouraï associait la libellule à la puissance, l’agilité et la victoire, alors que les Chinois la considéraient comme un signe de chance et d’harmonie.
Dans la mythologie galloise, la libellule était le serviteur du serpent car elle les suivait pour recoudre leurs plaies.

Ouf, belle surprise toutes ces histoires autour de la libellule !

Bref, avec Manu, nous sommes tous les deux tatoués, tous les deux porteurs de jolis messages que nous ne pouvons jamais trop nous répéter et nous sommes très heureux de cela ! IMG_8056

IMG_8057
En espérant que cet article vous ait plu, à très bientôt pour la suite des aventures ! ♥

2 réflexions au sujet de “Le tatouage”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s